Les images et les textes figurant dans le site www.Yuhina.fr ne sont pas libres de droits.


Bénin

Site Optimisé pour Chrome (Windows uniquement)  - Téléchargement

Paris/Paris. 18 jours tout compris. Prix : 3350 euros. Guide : Philippe Huet

Fiche technique sur demande --> pierreboutonnet@hotmail.com

Pays francophone, entre Togo et Nigeria, le Bénin possède de nombreux atouts : c'est une démocratie tranquille, l'accueil y est vraiment chaleureux et le pays a la chance de conserver des milieux naturels variés, aujourd'hui parmi les plus riches de toute l'Afrique de l'Ouest.


Durant ce voyage, qui se déroulera en mai-juin, époque intermédiaire entre deux saisons des pluies, nous observerons les oiseaux dans les immenses zones humides de la cité lacustre de Ganvié (martins-pêcheurs, ardéidés, guêpiers, glaréoles, tisserins, astrilds, amarantes, coucals, etc) et dans la forêt marécageuse de Lokoli (touracos, malimbés, bulbuls, souimangas, coucous, etc). Au nord, nous explorerons les forêts galeries et les petites rivières de l'Atacora (euplectes, tchagras, cratéropes, nombreux passereaux, tchitrecs, etc).

Nous resterons trois jours dans le parc national de la Pendjari (avec celui du W, l'ensemble couvre un milllion d'hectares), où nous croiserons éléphants, hippos, crocos, lions, singes, nombreuses antilopes et beaucoup d'oiseaux dont de nombreux rapaces (circaètes, busautours, aigles, éperviers, vautours, etc), le cortège des oiseaux de savane, outardes, bucorves, francolins, gangas, irisors... et de milieu humide, jabirus, hérons, dendrocygnes, ombrettes, cigognes, etc.

Enfin, prés de l'océan, à Grand Popo, nous rechercherons les oiseaux dans les vastes mangroves du fleuve Mono. Un détail : à cette époque, beaucoup d'oiseaux sont en plumage nuptial et l'observation des euplectes vorabés et franciscains en train de parader est un réel plaisir dont on ne se lasse pas. Philippe Huet organise ce voyage depuis dix ans (il passe chaque année deux ou trois mois au Bénin) et l'ensemble du séjour est bien maitrisé, même si l'Afrique réserve toujours des surprises. A ce jour, ce sont près de 500 espèces observés dans ces milieux très variés où une surprise peut toujours arriver... au bout des jumelles !

Bénin, des oiseaux... tout en vert.

Voyage naturaliste du 297 mai au 13 juin 2015